Collaborer plus. Collaborer mieux… même à distance ?

By 12/05/2021 No Comments

Le travail collaboratif en entreprise : vecteur de lien, de performance et d’engagement.

 

Accéléré par la transformation numérique, le travail collaboratif a entraîné de grands changements dans le management des collaborateurs et la manière de travailler des entreprises. Les tâches individuelles, les hiérarchies et les silos traditionnels passent au second plan, au profit de groupes de travail constitués dans le but de collaborer, échanger, réfléchir et produire ensemble afin de mener à bien un projet commun.

Pour ce faire, le groupe de travail peut compter sur un certain nombre de méthodes et d’outils collaboratifs : partage de documents, messagerie instantanée ou encore réseaux sociaux d’entreprise pour communiquer plus facilement et efficacement en temps réel. 

Les outils de travail collaboratif se sont multipliés ces dernières années et le phénomène s’est amplifié et normalisé avec la crise sanitaire. 

Aujourd’hui, son objectif principal est d’accroître l’efficacité du travail en simplifiant les relations entre collaborateurs et en permettant aux équipes, désormais plus responsables et autonomes, de gagner en productivité et créativité. Cette organisation a également la vertu d’augmenter l’attractivité de l’entreprise et y attirer de nouveaux collaborateurs friands d’engagement, de performance et de collaboration au sein d’une équipe.

 

Télétravail et visio-conférenceComment la notion de groupe s’est-elle adaptée au travail à distance ?

 

Alors qu’il semblait compliqué de continuer à travailler en équipe malgré la distance, de nombreuses entreprises ont dû réinventer le travail collaboratif et trouver des solutions durables et efficaces pour contrer l’éloignement géographique. 

Aujourd’hui, avec la démocratisation du télétravail et alors que les membres d’une même équipe se situent dans des lieux différents, le travail collaboratif reste possible.

Les outils numériques et leur évolution à marche forcée permettent de penser une nouvelle forme de travail collaboratif assoupli, qui s’affranchit des contraintes de proximité et d’utilisation de supports physiques au profit de plateformes dématérialisées, d’espaces collaboratifs numériques, etc…

Désormais, le manager redéfinit les rapports hiérarchiques remis en question par la distance pour conserver un sentiment de proximité avec ses collaborateurs et ainsi stimuler leur productivité, leur efficacité et leur engagement vis-à-vis du groupe et de l’entreprise.

 

Et après ?

 

La crise sanitaire qui a débuté au printemps 2020 a été un catalyseur pour l’essor du travail à distance et des outils de travail collaboratif. Le “groupe” a renforcé son agilité et son efficacité, ce qui a constitué un facteur de résilience pour bon nombre d’entreprises. 

Le travail à distance permet aussi plus de souplesse et de flexibilité d’organisation personnelle et une meilleure conciliation vie perso / vie pro. Selon le rapport Malakoff Humanis sur le télétravail, 80% des télétravailleurs rapportent mieux gérer leur emploi du temps et 44 % affirment avoir une plus grande autonomie et davantage de responsabilité au travail. De plus, 42 % des télétravailleurs déclarent être moins soumis au stress quant à la gestion de l’équilibre entre leur vie professionnelle et personnelle. 

Il est important de rappeler également que le travail à distance s’est rapidement développé pour répondre à un environnement concurrentiel exigeant davantage de flexibilité, de rapidité et d’innovation. De nos jours, de plus en plus d’offres d’emploi sont éligibles au “100% télétravail”, si bien qu’il est désormais courant de recruter des ressources “rares” en dehors des zones géographiques “habituelles” de l’entreprise.

Selon la 4e édition du Baromètre annuel Télétravail de Malakoff Humanis 2021, on dénombre 30% de télétravailleurs en France aujourd’hui contre 8,9% en 2010. 

Aujourd’hui, 75 % des salariés et 66% des dirigeants pensent que le travail à distance va continuer à se développer, et 73% des télétravailleurs plébiscitent une situation hybride bureau / télétravail. 

Dans ce cadre, nul doute que les bénéfices apportés par les nouveaux outils de collaborations vont perdurer et les méthodes de travail collaboratif continuer à se développer.